4 points clés pour optimiser son activité et dynamiser son cabinet de diététicien.ne nutritionniste

22/6/2021

Point n°1 : Se former

Chercher à se former plus et à se former mieux est capital dans notre métier de diététicien.ne nutritionniste. Pour ce faire, il faut veiller à définir un plan de formation réfléchi par rapport à notre activité libérale. On cherchera à savoir quelle formation est la plus judicieuse à suivre à l’instant T en fonction de ses objectifs et de ses possibilités (temps, argent).

Point n°2 : Se spécialiser

Il est également important de se spécialiser dans notre métier de diététicien.ne nutritionniste. Pour cela, il faut choisir son domaine de spécialisation et regarder les différentes choses qui peuvent être mises en œuvre. Certaines spécialités ont besoin d’un diplôme pour prétendre à une prise en charge qualitative alors que pour d’autres, le bouche à oreille, les retours et les témoignages peuvent être suffiisants.

Point n°3 : Investir

Augmenter la qualité de ses services demande de l’investissement. Cela peut se manifester dans l’inscription à des formations, dans l’achat de matériel et de services annexes, etc. Dans ce cadre, il est toujours important d’analyser le retour sur investissement avant de se lancer dans l’acquisition d’un de ces items.

Point n°4 : Communiquer

Enfin, le dernier point est un basique qu’il ne faut pas négliger : la communication. La communication en tant que diététicien.ne nutritionniste permet de créer du lien avec vos patients mais également avec les autres professionnels de santé. En travaillant une bonne communication, vous développerez notamment le bouche à oreille et votre activité libérale sera boostée !

 

Ces différents points sont justement abordés dans le module « Bonnes pratiques de gestion d’un cabinet diététique », de Alexandra Martin, diététicienne nutritionniste, fondatrice de cf-diététique, Présidente d’honneur de l’ADL.


Derniers Articles

Tous les articles
2 mains tenant un coeur entre leurs doigts

L’Entretien Motivationnel dédié aux diététicien.nes nutritionnistes : un état d’esprit, 4 clés pour l’incarner

L’entretien motivationnel (EM) un style de conversation, collaboratif, où l'on explore en profondeur, l'ambivalence d’une personne, en l’aidant à verbaliser ses propres raisons de changer et sa capacité à le faire. L'EM permet de partir de ce que vit et ressent réellement une personne, grâce à une écoute sincère et empathique, où on ne cherche ni à convaincre ni à fournir des solutions. Alors, comment faire pour incarner cet état d’esprit en tant que diététicien.nes nutritionnistes ? Voici les 4 clés de ce savoir-être fondamental.

Améliorer
2 mains tenant un coeur entre leurs doigts

Comment accompagner vos patients à dépasser leurs blocages grâce à l’hypnose conversationnelle ?

L’hypnose conversationnelle permet en outre de débloquer certains comportements, certaines causes de maux, de soulager des angoisses, des douleurs, de libérer des ressources… En tant que diététicien.nes nutritionnistes, elle peut s'avérer un outil précieux pour aider nos patients à lever certains blocages.

Soigner TCA
2 mains tenant un coeur entre leurs doigts

Diététicien.nes nutritionnistes, 4 choses à faire après l’obtention de son diplôme en diététique

Vous voilà avec votre diplôme en poche ! Il est tout neuf, vous êtes fier.ère et c’est plus que justifié ! Félicitations ! Après deux années de dur labeur, vous êtes venu.e à bout de cette formation ! Maintenant, les choses sérieuses peuvent commencer… oui, mais comment ? Du jour au lendemain, vous vous retrouvez propulsé.e dans le monde du travail et même si vous avez toutes les connaissances et compétences pour réussir, il reste encore quelques étapes à franchir avant de jouir de votre nouveau titre de diététicien.ne nutritionniste. Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous avons préparé cet article présentant les 4 choses à faire après l’obtention de votre diplôme en diététique.

Développer